Marion Achard

Quand la nuit tombe


CM2 / 6e
BD
guerre
famille
séparation

Chronique de Simon Roguet

Librairie M'Lire (Laval)

Porté par un dessin remarquable, Lisou raconte l'histoire d'une jeune fille de 11 ans pendant l'horreur de la Seconde Guerre mondiale. Il est le premier volet d'un diptyque bouleversant : Quand la nuit tombe. Marion Achard, l'autrice de cette série, y raconte l'histoire de ses deux grandes tantes, Lisou et Mylaine.

L'histoire se déroule à la fin de l’année 1943. Dans un petit village à une dizaine de kilomètres de Grenoble, la famille Veil a dû fuir et se cacher dans un chalet abandonné prêté par des amis. Elle y reste cachée tout l'hiver mais peu à peu les Allemands resserrent leur emprise sur la région et arrêtent de nombreuses familles juives. Quand une voiture allemande s'arrête devant le chalet, alors que les parents sont partis au village, les deux sœurs savent que leur destin va irrémédiablement changer. Mylaine, la plus âgée, envoie sa sœur Lisou au village pour prévenir leurs parents. Pendant ce temps, elle doit se charger de brûler tous leurs papiers. Malheureusement, les deux sœurs ne se reverront pas avant longtemps. Le premier volet de ce diptyque raconte le point de vue de Lisou, la plus jeune sœur, âgée à l'époque de 11 ans. Le récit alterne avec beaucoup d'émotion l'histoire de Lisou, racontée par la jeune fille qu’elle était, et cette même histoire revisitée par la vieille dame qu’elle était devenue à presque 90 ans et qu’elle a confiée à sa petite nièce, l'autrice. C'est très émouvant et l'alternance des deux récits est très réussie. Marion Achard a écrit cette histoire après avoir reçu un message de Lisou qui lui racontait comment elle s'était enfuie sur la luge du facteur. Contrairement à ce qu'elle avait compris depuis son enfance, la luge remplaçait le vélo du facteur et ce petit détail lui a fait comprendre qu'elle connaissait mal l'histoire singulière vécue par ses tantes. Cela lui a donné envie de la (re)découvrir et de la partager à d'autres. Elle a donc demandé à Lisou de lui raconter et de lui expliquer ce que la jeune fille préadolescente avait pu ressentir face aux événements terribles vécus par sa famille. Pour partager ce témoignage, l'autrice a ensuite choisi le format de la bande dessinée pour exprimer les images – nombreuses – qu'elle avait en tête. Le fait de le destiner à la jeunesse lui permettait également de toucher un public de l'âge des jeunes filles et de transmettre la parole de sa grand-tante. L'histoire complète sera découpée en deux volumes, consacrés chacun à la parole d'une des sœurs. Ces histoires parallèles permettront au lecteur de vivre au plus près les différents ressentis des deux sœurs et de vivre avec elles l'absence et le manque causé par la séparation. Pour ce premier volet, Lisou, le lecteur est vraiment plongé dans la tête de la petite fille et vit avec elle les émotions fortes qu'elle ressent. Cette bande dessinée, sublimée par le dessin tout en délicatesse de Toni Galmés, est un formidable témoignage de la tragédie vécue par de nombreuses familles françaises pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est aussi une histoire de courage et de résilience.

À découvrir également

Les Jumelles de l'Atlantique

Alma, vol. 3

Le Dodo des animaux

Les coquillages ne s'ouvrent qu'en été

Le Crocodile à grandes dents

Dis-moi que la vie est belle

Une paillette dans l'iris

Check & Mate